Qaem ali Muhammad

l'Iman al-Sâdiq (p) à dit: «Le Résurrecteur aura cinq signes: la sortie d'al-Sufiyânî, la sortie d'al-Yamânî, le Cri venant du ciel, l'assassinat d'al-Nafs al-Zakiyyah, et l'engloutissement dans le désert».
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Conseils pour accomplir la Salat correctement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
khadimat Ahlulbayt as
moderateur
moderateur


Messages : 38
Date d'inscription : 07/01/2010
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Conseils pour accomplir la Salat correctement   Jeu 28 Jan - 9:56

rose salam rose

:bismi:

fleur01 Allahumma sali 2ala Mohammed wa ali Mohammed wa ajjil farajahum ya Karim fleur01

voici la traduction d'un cours donné au Majliss Zaynabiya par Moulla Dr Moustafa Mawji de Londres :

La mansuétude divine exige la révélation d’une guidance infaillible, guidance qui trace les voies de l’acquisition d’un état décrivant l’apothéose du bonheur, et ce par les principes de paix, d’amour, de soumission à l’Unique, ou fondements de l’Islam.
Notre dogme est merveilleusement définie par la mémorable et profonde parole de l’Imam Ali (as) (vu précédemment) : « Soumission à Allah et bienveillance et sollicitude envers la création d'Allah ».

Pour s’élever au rang de servitude du Tout Puissant, la condition sine qua non est l’obéissance aveugle à Ses commandements, en l’occurrence, l’accomplissement quotidien de la prière (salat).
Tout musulman, appartenant à quelque idéologie que ce soit, considère la prière comme une pratique fondamentale et la clé du rapprochement divin.
Malheureusement, plus qu’un instant de conciliabule intime avec le Maître des Mondes, notre attitude révèle un engrenage à une routine, manquante de toute noblesse.

Une orgie de traditions souligne l’attrait et le prestige accordés à la prière.
Citons en quelques une afin de revitaliser nos âmes et les purifier par un bain spirituel.
Il est rapporté du Saint Prophète (saw) : « Si la prière est acceptée, toutes les autres actions le seront et si la prière est réfutée, il en adviendra de même de tous les autres actes ».
Remarquons, qu’il ne suffit pas d’afficher une expression béate face à la compréhension de l’importance appropriée à la prière ; mais il faut agir en tentant incessamment de l’élever et de la porter au summum de la perfection.
L'Imam Zayn al A’bidine (as) affirmait que si l’être humain ressentait et éprouvait l’averse de bénédictions qu'Allah lui accorde en position de prosternation, il ne s’y relèverait jamais.
Pourtant, il existe une différence tristement terrifiante entre la véritable sensation que devrait nous procurer la prière et nos rituelles « habitudes gymnastiques » !

Comment procéder pour transformer nos prières en « élévation du croyant » ( me’raj al mo’min) ?
Ceci nécessite bien évidemment du temps et de la persévérance, mais débutons par adopter une rigueur dans deux sortes d’actions, celles qui précèdent la prière et celles appliquées durant son accomplissement.

Le processus de préliminaires des prières contient :

  • La purification de toute impureté et systématiquement s’habituer à satisfaire ses besoins naturels, au préalable, pour que durant celle-ci aucune perturbation de ce type ne se manifeste.

  • Accomplir ses ablutions en direction de la Qiblah ( à l’exemple de l’Imam Khomeiny).

  • Se parfumer (il n’est pas expressément mentionné d’user des hautes marques coûteuses !).

  • Se forger une intention dure comme fer que tout l’existence durant, la prière sera accomplie à sa première heure (awal waqt) ; car rappelons, que Dieu déclare que celui qui néglige et ne prie pas au temps de recommandation, son cœur ne bat pas ni d’affection ni d’amour pour Lui. Il est ,également, si plaisant de savoir que lorsque nous prions à l’heure convenue, en ce même instant l’Imam al Mahdi (as) offre ses prières au Tout Puissant.

  • Ne pas se précipiter en sautant à pieds joints sur le tapis et immédiatement lever les mains pour la takbir ! Au contraire, adopter une position d’humilité, se concentrer, se dévider de toutes réflexions matérielles et réciter l’appel à la prière (l’azàne) et « l’Iqamah ». (Il est rapporté du Saint Prophète (saw) que celui qui récite l’azàne et l’Iqamah, Dieu demande à des lignées d’anges de se tenir et prier derrière ce croyant.)

  • Se présenter devant Dieu, comme un servant face à son Maître, et afin de mieux s’imprégner du sentiment de ferveur, songer que c’est la dernière prière de l’existence qui est offerte. Une fois que notre esprit s’emplit de ce mode de pensée, présentons, à présent, notre offrande.


Durant la prière :


  • Il faut correctement entreprendre la première takbir (takbiratoul ehràm), en levant, dans un premier temps, les mains puis prononcer « allaho akbar ».

  • Une règle basique régit : aucun mouvement ne s’accompagne de paroles et vice versa, sauf au moment de se relever.

  • Les hommes doivent accomplir les prières de l’aube (soubh) et celles du soir (maghrib et isha) à voix haute. Il ne s’agit pas de s’égosiller, mais le son émis doit être tel que si deux personnes se tenaient respectivement à droite et à gauche de la personne, ils percevraient distinctement ce qui est récité.

  • Lors du « qunut », la meilleure prière est « Notre Dieu accorde nous sur terre des bienfaits, ainsi que dans l’au delà » (2 :201) Etendre les mains vers le ciel ? Discrètement les élever ? Seule réponse : se remémorer l‘attitude d’un indigent implorant son Pourvoyeur.

  • La génuflexion (rouk’ou) doit se faire de façon à ce que tout le poids du corps repose sur les bras ; ceci concerne la gente masculine.

  • Lors de la prosternation, sept parties doivent être en contact avec le sol (front, mains, genoux, et orteils), et être vigilants à soigneusement poser les paumes et non que les bouts des doigts.

  • Eternuement, bâillement, toux et autres incidents de ce genre sont permis mais il faut veiller à ne pas associer geste et parole ; continuer sa récitation tout en se démangeant la surface du corps ne pourrait être décemment accepté !!


La prescription de ces quelques astuces nous a été délivrée pour être suivie, et afin de créer une atmosphère de ferveur croissante lors de nos prières.

Notre 4ème Imam Zayn al A’bidine (as) déclare qu’une prière de deux rak’ats accomplie avec une profonde concentration équivaut à la récompense de mille pèlerinages mineurs et majeurs (‘oumra et hajj) acceptés de Dieu.

Qu'Allah nous accorde aide et soutien dan l’effort de perfectionnement de l’accomplissement de nos prières ! Amine
Enfin, admirons, l’amour et la fidélité de l’Imam al Houssen (as) et de ses compagnons envers la prière, même en période de guerre et de souffrance, sur la terre de Karbala.



:watt:

rose salam rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alphanous.forumperso.com
porphyre



Messages : 2
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: Conseils pour accomplir la Salat correctement   Jeu 4 Aoû - 13:35

qu'allah accepte nos prières,amine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
khadimat Ahlulbayt as
moderateur
moderateur


Messages : 38
Date d'inscription : 07/01/2010
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Conseils pour accomplir la Salat correctement   Mer 26 Oct - 10:24

porphyre a écrit:
qu'allah accepte nos prières,amine

Amine Rabbi-l-Alamine rose85
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alphanous.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conseils pour accomplir la Salat correctement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conseils pour accomplir la Salat correctement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salat al Fajr ( Conseils pour se réveiller )
» des personnes ont-elles des conseils pour ficher les cours???
» Histoire-géo et EPS: des conseils pour le choix de livres de prépa?
» Vos conseils pour les futurs 1ere bac
» liaison 3e-2nde GT : des conseils pour les élèves?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Qaem ali Muhammad :: Islam :: Fiqh-
Sauter vers: